Nous avons le plaisir d’annoncer la nomination de Sarah Konwahahawi Rourke, D. Éd., au poste de directrice du Programme autochtone des professions de la santé (Programme APS) de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université McGill. Elle succède à Kent Saylor, M.D., qui a été le premier directeur du programme lancé en 2017. Mme Rourke, membre de la Nation mohawk d’Akwesasne, dirigera la mise en œuvre et l’avancement du plan d’action à long terme du Programme APS, qui vise à augmenter l’effectif étudiant autochtone dans tous les programmes professionnels liés à la santé. Ses travaux se fonderont sur les besoins et les priorités déterminés par les communautés autochtones, notamment au sein du Réseau universitaire intégré de santé et de services sociaux (RUISSS) McGill. Mme Rourke occupe également un poste de chargée d’enseignement à temps partiel au Département de médecine de famille.

En plus de 15 ans de carrière, Mme Rourke a travaillé avec des gardiens du savoir traditionnel, des enseignants et des aînés et a acquisune vaste expertise en matière de planification stratégique, d’élaboration de politiques et de représentation des communautés autochtones. Titulaire d’une maîtrise en leadership pédagogique de la St. Lawrence University, à Canton (New York), elle a terminé l’an dernier le programme doctoral pour les cadres en justice sociale du St. John Fisher College de Syracuse.

De 2016 à 2018, Mme Rourke a été agente de liaison communautaire pour l’Ontario (relations avec les communautés et santé) pour l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Dans ce rôle, elle a fourni un soutien tenant compte des traumatismes aux familles et aux survivantes. Elle était également responsable de la planification stratégique des audiences communautaires, de la consignation des déclarations et des audiences de gardiens du savoir et d’experts.

Depuis le début de 2020, Mme Rourke agit comme consultante pour le magazine Rematriation et l’organisme sans but lucratif Kanenhí:io Iokwaiénthos-Sisterhood Gatherings, associé au Native North American Travelling College (NNATC), une organisation et une institution d’enseignement culturel visant à promouvoir et à préserver la culture et les traditions kanien’keha (mohawk). De 2014 à 2016, en qualité de directrice générale du NNATC, elle était responsable des opérations, de la gestion et du développement du site, des partenariats avec les organisations communautaires et des ateliers culturels.

Mme Rourke a auparavant occupé plusieurs postes dans la communauté d’Akwesasne, dont ceux d’éducatrice communautaire pour un programme d’éducation sur le VIH/sida et d’analyste des politiques junior pour le programme d’édification nationale du Conseil mohawk d’Akwesasne. Dans ces fonctions, elle a acquis des connaissances au sujet de l’autogouvernance, des droits autochtones et des négociations avec Affaires indiennes et du Nord Canada (aujourd’hui remplacé par deux ministères, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada et Services aux Autochtones Canada) au sujet de la gouvernance et de la gestion des terres.

En 2021, Mme Rourke a été panéliste pour la Déclaration mondiale des jeunes autochtones sur les systèmes alimentaires durables et résilients au Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires. Elle siège actuellement au conseil d’administration du Centre culturel d’Akwesasne et est mentore auprès des jeunes à l’Indigenous Young Women’s Council et au Caucus mondial des jeunes autochtones depuis plus de 10 ans.

Dans ses nouvelles fonctions, Mme Rourke relèvera du doyen de la FMSS et sera chargée de définir et de mettre en œuvre un plan stratégique facultaire visant à soutenir toutes les personnes autochtones qui sont actuellement membres de la population étudiante, du corps professoral ou du personnel, ou qui pourraient le devenir. Elle supervisera la mise au point et l’exécution des programmes de relations communautaires visant à recruter des étudiantes et étudiants inuits, métis et des Premières Nations au sein de la FMSS ou des autres facultés offrant des programmes reliés à la santé.

Mme Rourke offrira un soutien aux étudiants autochtones, de l’étape de la préadmission à la vie postuniversitaire. Elle développera et entretiendra les relations avec les diplômés autochtones, et guidera la préparation de contenu pédagogique en santé autochtone. Elle cernera également les domaines qui sont en accord avec les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, en plus d’assurer la communication avec l’aîné en résidence.

Joignez-vous à nous pour accueillir Mme Rourke au sein de la communauté mcgilloise et la féliciter de cette nomination. Nous lui souhaitons un franc succès dans ses nouvelles fonctions.

David Eidelman, MDCMVice-principal (Santé et affaires médicales) Doyen de la Faculté de médecine etdes sciences de la santé

Lesley Fellows, M.D., Ph.D.Vice-doyenne exécutive, Affaires professorales