Top doctoral students awarded 11 Vanier Scholarships Up-and-coming scholars receive $50,000 a year for three years in support of their world-class research.

McGill University is proud to announce that 11 of its top scholars have won prestigious Vanier Scholarships to pursue their studies at the doctoral level in a wide variety of disciplines that span health sciences, the arts, education and the physical sciences.

These stellar researchers, working on projects involving nanotechnology, health, neuroscience and robotics, will receive $50,000 a year for three years to support their leading research. They will join others across the country who are part of a growing group of top-tier doctoral students who contribute to Canada’s economic, social and research-based growth.

The McGill recipients are:

Christopher Ames – Faculty of Arts, Dept. of Anthropology Christopher Ames’s work unearths the origins of human behaviour by looking at paleoenvironmental change and hominid/human occupation in the Azraq Basin in Jordan.

Dana Bailey – Faculty of Medicine, Dept. of Biochemistry Dana Bailey’s research focuses on the application of the molecular understanding of high-density lipoprotein biogenesis to provide surrogate endpoints for use in an atherosclerosis therapy study.

Lisa Buchy – Faculty of Medicine, Dept. of Neuroscience Studies Working in the mental health and neurosciences field, Lisa Buchy’s research focuses on the functional neuro-imaging of cognitive insight in first-episode psychosis.

Sylvanne Daniels – Faculty of Medicine, Dept. of Microbiology and Immunology Focusing on the broad themes of infection and Immunity, Sylvanne Daniels researches the regulation of HIV-1 replication by RNA interference and proteins of the RNA-induced silencing complex (RISC).

Glen Deleavey – Faculty of Science, Dept. of Chemistry Glen Deleavey works on the development of chemically modified oligonuleotides to regulate gene expression.

Noor Johnson – Faculty of Arts, Dept. of Anthropology Noor Johnson, a cultural anthropologist, studies Inuit participation in climate change activism and policy.

Serene Joseph – Faculty of Medicine, Dept. of Epidemiology, Biostatistics & Occupational Health Serene Joseph’s doctoral work looks at the burden of disease in pregnant women with malaria and parasite co-infection and health inequalities contributing to poor maternal and child health outcomes.

Therese Lennert – Faculty of Medicine, Dept. of Physiology Therese Lennert studies the mechanisms of target selection and attentional control in the frontal lobes of primates.

William Paul – Faculty of Science, Dept. of Physics William Paul’s research focuses on nanoelectronics with atomically defined contacts.

Anna Polotskaia – Faculty of Education, School/Applied Child Psychology Anna Polostkaia looks at the short- and long-term effects of psychostimulants on academic and cognitive outcomes in children diagnosed with and treated for Attention Deficit/Hyperactivity Disorder (ADHD).

Anqi Xu – Faculty of Science, School of Computer Science Anqi Xu’s research aims to improve human-robot interaction through the development of a gesture-based communication system for marine robotics.

« I am so proud of these exceptional young people, » said Heather Munroe-Blum, McGill’s Principal and Vice-Chancellor. « This is a very important program, not only for McGill, but for all Canadian universities, and we congratulate the federal government for playing an active part in encouraging research and scientific inquiry. We need to continue to retain and attract the best and the brightest from across the country and around the world and the Vanier scholarships are a very vital – and very generous – program in support of that goal. We need to do all we can in Canada to build on our world-class research and development capacity and programs like the Vanier scholarships help enormously.

« Congratulations to all our recipients. They have worked hard and they have earned this high honour. »

The Vanier program was designed to support Canada’s science and technology policy direction, which capitalizes on people, strengthens knowledge and encourages entrepreneurial advantages to build a competitive Canada. It aims to attract and retain world-class doctoral students by supporting students who demonstrate a high standard of scholarly achievement in graduate studies in the social sciences and humanities, natural sciences and engineering, and health; as well as leadership skills. Both Canadian and international students are eligible to be nominated for a Vanier Canada Graduate Scholarship.

« This is terrific news, » said Martin Kreiswirth, Dean of Graduate and Postdoctoral Studies and Associate Provost of Graduate Education. « The breadth and depth of their research – from examining proteins to digging-up our human past – is extremely impressive. Supporting this work is of vital importance for the production of knowledge and advancement of society. Their innovations should bring great benefit to Canada and the world for years to come. »

Onze doctorants d’exception lauréats d’une Bourse Vanier Une bourse annuelle de 50 000 dollars sera versée pendant trois ans à de jeunes chercheurs à l’avenir prometteur, en soutien à la réalisation de travaux de classe mondiale.

L’Université McGill est fière d’annoncer que 11 de ses étudiants au profil remarquable ont reçu l’une des prestigieuses Bourses Vanier afin de poursuivre leurs études au niveau doctoral, et ce, dans une grande variété de disciplines, des sciences de la santé, aux arts, et à l’éducation, en passant par les sciences physiques.

Ces brillants chercheurs, dont les travaux portent notamment sur la nanotechnologie, la santé, les neurosciences et la robotique, recevront une bourse annuelle de 50 000 dollars qui leur sera versée pendant trois ans en soutien à d’éminentes activités de recherche. Ils se rallient à leurs homologues des quatre coins du pays, rattachés à un groupe croissant de doctorants au profil remarquable qui contribuent à l’essor économique, social et scientifique du Canada.

Les lauréats mcgillois sont :

Christopher Ames – Faculté des arts, Département d’anthropologie Par ses travaux, Christopher Ames met au jour les origines du comportement humain en étudiant les changements paléoécologiques ainsi que l’occupation des hominidés et des humains dans le bassin d’Azraq, en Jordanie.

Dana Bailey – Faculté de médecine, Département de biochimie Dana Bailey se concentre sur la mise en oeuvre des résultats issus de la recherche moléculaire sur la genèse de la lipoprotéine de haute densité afin de mettre au jour des marqueurs de substitution, qui pourront à leur tour être utilisés dans l’étude des traitements de l’athérosclérose.

Lisa Buchy – Faculté de médecine, Département de neurosciences Par ses travaux sur la santé mentale et les neurosciences, Lisa Buchy s’enquiert de la neuroimagerie fonctionnelle de l’intéroception cognitive qui survient lors d’un premier épisode de psychose.

Sylvanne Daniels – Faculté de médecine, Département de microbiologie et d’immunologie En se penchant sur les grands thèmes de l’infection et de l’immunité, Sylvanne Daniels porte son regard sur la régulation de la réplication du VIH-1 par le biais de l’interférence ARN et des protéines qui jouent un rôle dans le complexe d’invalidation induit par l’ARN.

Glen Deleavey – Faculté des sciences, Département de chimie Les travaux menés par Glen Deleavey portent sur le développement d’oligonucléotides synthétisées par voie chimique dans la régulation de l’expression génique.

Noor Johnson – Faculté des arts, Département d’anthropologie Spécialisée en anthropologie des cultures, Noor Johnson s’intéresse à la participation du peuple inuit à l’égard d’activités militantes menées relativement aux questions du changement climatique et des politiques qui y sont liées.

Serene Joseph – Faculté de médecine, Département d’épidémiologie, de biostatistique et d’ergothérapie Les travaux doctoraux de Serene Joseph portent sur les préoccupations de santé avec lesquelles les femmes enceintes atteintes de paludisme et de coinfection parasitaire sont aux prises, ainsi que sur les inégalités en santé qui donnent lieu à de piètres conditions de vie, tant chez la mère que chez l’enfant.

Therese Lennert – Faculté de médecine, Département de physiologie Therese Lennert s’intéresse aux mécanismes de la sélection ciblée et du contrôle attentionnel situé dans le lobe frontal du primate.

William Paul – Faculté des sciences, Département de physique Les travaux de William Paul ont trait à la nanoélectronique ainsi qu’aux contacts définis par voie atomique.

Anna Polotskaia – Faculté des sciences de l’éducation, psychologie de l’enfant (scolaire/appliquée) Anna Polostkaia s’intéresse aux effets à court et long terme des psychostimulants sur les résultats scolaires et cognitifs chez les enfants ayant reçu un diagnostic de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, et pour lequel ils reçoivent un traitement.

Anqi Xu – Faculté des sciences, École d’informatique Les travaux menés par Anqi Xu visent l’amélioration de l’interaction humain-robot par le biais du développement d’un système de communication fondé sur le geste conçu à l’intention de la robotique marine.

« L’Université McGill est extrêmement fière de compter ces jeunes chercheurs d’exception en ses rangs. Ce programme en est un de la plus haute importance, et ce, non seulement pour McGill, mais pour l’ensemble des établissements d’enseignement universitaire canadiens. À ce titre, nous félicitons le gouvernement fédéral pour avoir assumé un rôle de premier plan dans la promotion d’activités liées à la recherche et à la science. Nous devons maintenir nos efforts quant au recrutement et à la fidélisation d’étudiants chefs de file au pays et aux quatre coins du monde. Les Bourses Vanier, de par leur importance à tous les égards, sont essentielles à l’atteinte de cet objectif. Le Canada doit déployer la pleine mesure de son potentiel afin de tabler sur ses capacités de calibre mondial en matière de recherche et de développement, et il va sans dire que les programmes de soutien, tels que celui des Bourses Vanier, y contribuent de façon marquée », a indiqué la professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

« Félicitations aux lauréats mcgillois; leurs efforts inlassables ont porté leurs fruits et leur ont valu ce prestigieux honneur. »

Le Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier a été conçu en soutien à la direction politique canadienne en matière de science et de technologie, laquelle table sur les gens, consolide le savoir et promeut les avantages entrepreneuriaux, de sorte de bâtir un pays solide sur le plan concurrentiel. Le Programme s’attache à attirer et à retenir des étudiants de doctorat de calibre international, dont les réussites universitaires dans le domaine des sciences humaines, des sciences naturelles, du génie et des sciences de la santé sont exceptionnelles et dont les compétences en leadership sont éprouvées. Les étudiants canadiens et les étudiants étrangers sont admissibles au Programme.

« Ce sont là d’excellentes nouvelles, » a souligné monsieur Martin Kreiswirth, doyen (études supérieures et postdoctorales) et vice-principal exécutif adjoint (formations de 2e/3e cycles). « La portée et l’ampleur de ces domaines de recherche, qui couvrent notamment l’examen des protéines ainsi que le passé de l’homme, sont très impressionnantes. Ce soutien contribuera largement à l’avancement de la société et à l’acquisition des connaissances. Au cours des années à venir, leurs innovations seront grandement bénéfiques pour le Canada et pour le monde. »