JGH logo fr

HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF
DÉPARTEMENT DE MÉDECINE
CONFÉRENCES SCIENTIFIQUES
SALLE AMPHITHÉATRE
MAI 2014
12h30 – 13h30                

5 mai
I. DÉFICIENCE EN VITAMINE B12 DANS LA MALADIE INFLAMMATOIRE DE L’INTESTIN (MII): LA PRÉVALENCE, LES FACTEURS DE RISQUE, L’ÉVALUATION ET LA GESTION
Robert Battat, MD
Résident de deuxième année en médecine interne
Université McGill et Hôpital général juif
Objectifs éducatifs:
1. Comprendre la prévalence et les facteurs de risque de déficience en vitamine B12 dans la maladie intestinale inflammatoire
2. Diagnostic et approche thérapeutique pour la déficience en vitamine B12 dans la MII (y compris le dépistage, l’approche à un faible sérum B12 dans la MII, traitement et régimes prophylactiques chez les patients souffrant de la MII
3. Aperçu des études en cours et les études analysant cette rubrique
II. SÉCURITÉ DE L’ENDOSCOPIE DIGESTIVE DANS LE CADRE D’UN SYNDROME CORONARIEN AIGU RÉCENT
Alastair Dorreen, MD
Résident de deuxième année en médecine interne
Université McGill et Hôpital général juif
Objectifs éducatifs:

1. Comprendre les indications et les complications de l’endoscopie après un SCA

2. Comprendre le rôle de protecteurs gastriques après un SCA

Contact: Ruxandra Bunea, MD, Directrice, Programme d’enseignement des étudiants de troisième cycle, Tél. 514-340-8222 poste 4974.
12 mai
CONFÉRENCE SUR L’ÉTHIQUE CLINIQUE
«MAIS ILS ONT DIT QU’ILS VOULAIENT QUE NOUS FASSIONS TOUT!» EST-CE QU’IL Y A ENCORE DE LA PLACE POUR UN JUGEMENT CLINIQUE AU NIVEAU DES CONVERSATIONS SUR L’INTERVENTION?
Lucie Wade, MSc (bioéthique)
 Éthicienne clinicienne
Bureau du programme d’éthique
 Hôpital général juif
Objectifs éducatifs:
1. Utiliser la revue des cas d’éthique clinique afin d’identifier et de discuter des défis éthiques auxquels font face beaucoup de cliniciens lorsqu’ils tentent d’appliquer correctement la politique du niveau d’intervention (NDI)
2. Revoir les principaux principes éthiques, les normes et les standards relatifs aux discussions sur la réalisation des objectifs de soins
3. Clarifier le rôle et les limites du jugement clinique ainsi que ceux des préférences du patient dans les discussions portant sur le niveau d’intervention
Contact: Lucie Wade, MSc,  Éthicienne clinique, Tél. 340-8222 poste 3625.
19 mai
Jour férié – Fête de la Reine Victoria
26 mai
LES DÉTECTIVES DE LA BIOCHIMIE : QUE SE PASSE-T-IL DERRIÈRE LES PORTES DE LABORATOIRE?
Elizabeth MacNamara, MD
Professeure agrégée en médecine
Université McGill
Chef, Service de biochimie médicale
& Département de médecine diagnostique
Hôpital général juif
Objectifs éducatifs:
1. Savoir ce qui arrive lorsque vous nous informez que vous pensez qu’il y a un problème dans notre laboratoire
2. Utiliser des exemples tirés de la réalité de vos plaintes pour montrer comment nous utilisons différentes méthodes pour découvrir ce qui s’est passé et apprendre des faits intéressants
3. Comprendre les limitations de l’utilisation des essais effectués sur des patients à proximité et les erreurs qui se produisent
4. Comprendre les différences entre les laboratoires et pourquoi vous devriez être prudents en utilisant les numéros et les valeurs limites maximum et minimum de la littérature
Contact: Elizabeth MacNamara, MD, Chef, Service de biochimie médicale et Département de médecine diagnostique, Tél. 340-8222 poste 5091.
Ces conférences scientifiques sont des activités de formation collective agréées conformément au programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

23 avril 2014